Communauté de l'Herbier de poésies

jeudi 8 février 2018

Voici la page 99

Et pour la 100ème ?
Il va me falloir trouver quelque chose d'original à vous soumettre, un truc pas habituel, mais... pas d'inquiétude, je vais trouver. Je cherche.



Une photo d'ABC




Késako[1] ?


Je ne sais pas.
Et toi ?

Est-ce beau ?
Je ne crois pas.
Qu’en penses-tu ?

Est-ce utile ?
Est-ce futile ?
Est-ce habile ?

Cette photo qui questionne
Késako ?
J’abandonne



[1] Variante orthographique de quésaco

Laura VANEL-COYTTE
7 février 2018
Auteure,blogueuse,documentaliste

http:://wwww.lauravanel-coytte.com





 





Miroir aux alouettes :


Patchwork de la vie
Aux courbes multicolores
Certaines se croisent
D’autres s’ignorent

Comme un tour de manège
La pendule avance
Le temps s’emballe
Les voies « s’accordéonent »

Pris dans l’œil du cyclone
Les destins s’enrayent
Grippant le rythme des jours

Sortira-t-on de cette quadrature
Sans tourner en rond ?


ABC















Le guide  

Chacun devrait avoir son phare
Œil de lumière œil à facettes
Bien guidé voir loin
Projecteur projeter
La vie sera projets
L’avenir un escalier de lumière

Radieux sera demain sur un chemin bien éclairé

jamadrou © 7 février 18  (A fleur d'image)





 








Cocon protecteur,
la maison, ce point d'ancrage,
d'une vie sans errance,

quand vient la neige ou la pluie,
la morsure d'un soleil brûlant.

Le casanier qui ne la quitte jamais, la voyageuse entre deux errances, lui demandent-ils à quoi elle rêve ? Qui sait si elle ne voudrait pas elle aussi quitter son pays déserté ou partir vers d'autres contrées préservées des tumultes du monde ? Ou simplement de chevauchées fantastiques, toiture au vent ?

Au kaléidoscope
de l'immobile automobile,
la maison fractale

s'expose en une mise en abîme
au regard attentionné.

Écoute ! écoute le murmure des éclats de miroir ! Entends-tu les rires et les pleurs, les soupirs et les silences ? Chaque parcelle de matière, en gardienne de leurs secrets, est l'écho des âmes passées ici, quelques heures ou toute une vie.

©Jeanne Fadosi, mercredi 7 février 2018
 http://fadosicontinue.blogspot.fr/






Page 99

Masque tragique
Création d’un artiste cubique 

Le phare s'éteint
Sa lentille éparpillée
Ne sauvera pas les pêcheurs

Miroir brisé
La sirène aux yeux bleus
Pleure des larmes de sang

 Josette



 







Phare diamant

Il ne sait plus dans quel sens tourner, pris de folie, comme un escalier, il s’enroule sur lui-même. 
Il veut tout capturer.
Les formes qui l’entourent, piégées dans ses facettes, s’abandonnent, révèlent des secrets montant des profondeurs de leur inconscient. 

 


Un plissé de calcaire déploie lentement ses ondes jusqu’au centre où l’œil d’Horus apparaît au-dessus d’un édifice vieux rose au cœur bleu.  Pyramide ou cadran solaire ? Qu’importe, c’est au choix. Il faut se laisser entraîner par la vibration, pénétrer le secret en gardant le silence. Mais autour c’est certain, il y a le désert, l’ombre et la lumière, le sable, la sècheresse, le désir d’eau qui s’exprime avec le blanc de craie. 



L’éventail se déploie ensuite en tonalités bleu acier. Rien de tranchant ici, le côté métallique des formes s’adoucit dans l’ocre rosée venue le tempérer et glisse imperceptiblement vers le poli des pierres médiévales. Au sommet de la première lame bleue, un visage, le nez en tête de serpent dont le corps s’enroulant au-dessus de la tête, suggère une corne de bélier. 




Effigie romaine, masque maya, intaille magique, plus je la regarde et plus je contemple une véritable œuvre d’art.

  
Cette forme mystérieuse qui me parle avec tant de force, ne serait-ce pas un simple et banal phare de voiture ?
Phare diamant où se reflète un pan de l’histoire du monde. Il n’est rien de plus riche que la simplicité, il y a dans le banal tant de choses à découvrir.

©Adamante Donsimoni
6 février 2018
http://le-champ-du-souffle.blogspot.fr/



Le coin des retardataires :



Miroir à facettes
Défragmenté
Puzzle
Fractales
Déconstruction
Brisures
Pour voir en faux
Côté regain
O temps trompeur
Suspend ton cours...

Marine D






5 commentaires:

  1. Tu as vu juste Adamante, et le phare éclaire et reflète tant de choses à découvrir !

    RépondreSupprimer
  2. Merci pour cette page... c'est toujours magnifique.
    Je n'avais pas encore tout lu chez les unes et les autres.
    Passe une douce journée.

    RépondreSupprimer
  3. ah ce phare et cette maison en panoramique à facettes, des reflets de mystère. Y voir juste ces reflets, y voir et entendre le chant du monde, y trouver un guide ou un leurre, s'interroger, vaste question, sur la beauté et l'utilité de l'inutile ... Une page qui m'émeut à chaque fois.
    merci à toutes et tous et une pensée chaleureuse à Jill et consort

    RépondreSupprimer
  4. Envoyé en retard, désolée, déposée sur GG+
    Bonne journée Adamante

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'ai posté aujourd'hui. Il manquait le lien (je l'ai rajouté). Belle fin de semaine, Marine.

      Supprimer

Merci de vos commentaires - ils sont en attente de modération -