Communauté de l'Herbier de poésies

vendredi 1 décembre 2017

Le soleil se lève sur la page 93




William Turner "Lever de soleil sur un lac" Huile sur toile 122 x 91 cm - 1840- Tate Gallery, Londres


 
Aurore :

Croquant les blés en repoussant la neige, la voûte céleste jongle avec les saisons. À l’orée du jour, de sa palette de lumière, elle est peintre impressionniste…

Aube nouvelle
le jour lentement s’étire -
Chante le coq

Le ciel, repoussant les voiles nocturnes, expose ses nuances ocre, offrant, aux premières lueurs, la saveur pamplemousse d’un matin qui s’installe…

Couleurs de feu
sur un manteau de givre -
bise matinale

Le monde ouvre les yeux sur une page blanche qui va s’écrire heure par heure sous la voûte céleste. Ici la vie s’éveille, là, elle s’endort…

Crépuscule mordoré
le ciel joue sa partition -
premières rumeurs


Pain croustillant et bol de lait chaud, dedans, dehors les couleurs s’interpellent. Les premières notes du jour s’élèvent sur la mélodie de la symphonie humaine…

ABC




 La brume tenace
résiste au soleil levant
- Où sont les montagnes

L'île fantomatique se devine à peine, son embarcadère a disparu dans l'embrasement de l'air,  entendez-vous le clapotis des rames d'un pêcheur ?

Éblouissement -
En osmose avec le ciel
rien qu'un instant

Rien qu'un instant fulgurant, bientôt les reliefs hérisseront cette harmonie lumineuse et l'incandescence se reflétera sur les eaux encore sombre du lac.

 Respiration -
Demain un autre  incendie
fêtera l'Aurore







Sur le lac endormi, les effilochures de brume ont inspiré Turner, avec lui je plonge
dans les couleurs jaspées d'un matin d'hiver


J'ai cru voir
une silhouette immobile
c'était le peintre


Tant de lumières
m'ont enveloppée d'or
et de mystère


Je me baignerai
Dans une aube translucide
de feu et d'ocre

                      

© marine Dussarrat









La marie-salope du lac...

L'aube s'éveille. Voile de boucaille sur l'onde, déjà la marie-salope drague la vase du lac,
en vieille habituée.
Juste une ombre qui connaît son chemin, par routine, par cœur, à l'ouïe, parfaitement pardi !

« Chaland nonchalant
confiant en son capitaine
À travers la brume »

L'agréable suivra l'utile, le bonhomme à la pipe appâtera, au bout de sa perche une carpe
ou un brochet à mettre sur la cendre et ses herbes, au retour.
L'âtre et l'être, sa guerre du feu, une des premières...

« Pour seule compagnie
son chien, le cri des canards
Robinson du lac »

Le soleil orangé peine à poindre, la boucaille cotonneuse s'enroule sur la marie-salope qui se fait ensevelir, telle une morte, silencieuse.

On la devine à peine depuis la berge et la Marie perd de vue son homme, confié à l'autre, petit nom de femme légère...



jill bill











... j'entends turnover
tableau tout de brume
signe qu'une société a mal


lever du soleil
chaque jour nouveau
lui aussi tourne et retourne

Vouloir peindre la vie, est-ce prétendre, avec notre nature, 
faire de la couleur le porte parole de nos émotions?


jamadrou © 28 novembre 2017  9h  (A fleur d'image)
  http://jama.e-monsite.com/















Entre Turner et Monet, entre feu et neige.



Il neige ce matin. Dehors l’herbe a caché ses verts sous un blanc immaculé. Mais une image de Turner vient enflammer la pâleur du jour et réchauffer tout ce froid.

Au cœur de l’hiver
magie de la couleur
le ciel s’embrase

le peintre a vaincu le temps
le feu brûle la neige

Et je pense à un autre tableau, à la pie de Monet que j’aime tant, ou le soleil rosissant la blancheur de la neige nous rappelle que tout est en tout.

Un tourbillon d’ors
cherche-t-il un passage 
vers le sombre des eaux ?

Au lever du soleil
les écumes s’embrasent



Adamante Donsimoni - 29 nov 2017






Ils se sont levés aux aurores dans le silence de la maisonnée endormie. L'enfant tout ensommeillé est si fier de suivre son grand père dans sa quête matinale. Il sait que l'attirail de pêche n'est qu'un prétexte à la méditation et qu'il importera peu qu'ils rentrent bredouilles.

Soudain ciel et eau
éclaboussent le sentier
en noces vermeilles.

Le grand père a pris l'enfant par la main et lui a souri en mettant un doigt sur sa bouche bée. Il ne sait plus quel est le plus beau spectacle, 

le soleil levant
ou la lueur éblouie
dans ses yeux d'enfant.


©Jeanne Fadosi








   Lever de soleil sur un lac 

À mon réveil, tu étais là
Nous avons regardé le soleil
Se lever sur le lac Léman
Et notre amour est né là
À mon coucher, tu é tais là
Nous avons regardé le soleil
Se coucher sur le lac Léman

28 novembre 2017
Laura VANEL-COYTTE



10 commentaires:

  1. Bonsoir l'Herbier de Poésie, bravo à toutes les plumes, j'aurais aimé suivre ce grand-père, pêcheur, merci Adamante, au plaisir, JB

    RépondreSupprimer
  2. Un soleil levant qui réchauffe la neige matinale de ce vendredi...
    merci pour cette belle page

    RépondreSupprimer
  3. Bonne journée à tous. Je vous adresse à chacun un sourire plein de soleil !

    RépondreSupprimer
  4. Une page aussi belle que l'aurore un jour d'hiver !!!

    RépondreSupprimer
  5. oh que ces couleurs d'aurore réchauffent sur ce ciel blanc et les traces de la neige nocturne s'égouttant peu à peu. Une bien belle page. Merci Adamante, merci à tous

    RépondreSupprimer
  6. Des textes qui illuminent et réchauffent notre journée le soleil étant de sortie ce premier décembre.

    RépondreSupprimer
  7. Inspirant Turner!
    Il y a près de 50 ans, j'ai vu plusieurs de ses œuvres au Grand Palais à Paris.
    Je consulte parfois le catalogue de cette exposition. Elle portait sur la peinture romantique anglaise et les préraphaélites.
    Ma tante m'accompagnait, elle a fêté ses cent ans le 19 novembre de cette année.
    Elle m'a offert ce jour-là, ma première exposition artistique.
    Je me souviens avec précision de mes ébahissements devant le cauchemar de Fuseli, l'Eternel de Blake ou l'Amour déçu de Danby.
    Vos mots ouvrent aujourd'hui, de nouvelles portes à mon esprit, s'en échappent des musiques douces pour certaines, plus rudes pour d'autres. De quoi constituer une palette de voix. Diverses, comme sont divers les coups de pinceaux de Turner
    Merci à tout le monde.

    RépondreSupprimer
  8. Que c'est beau ! je m'étais promis de venir vous rejoindre, puis le temps m'a manqué !!!
    Suis émerveillée comme l'enfant devant et la toile (sublime) et de vos créations....
    Bcp de bisous à vous et à toi Adamante

    RépondreSupprimer
  9. Comme me le dit Arnaud Turner a beaucoup influencé Monet, oui, cette pie quelle merveille !
    Merci pour toutes ces propositions superbes
    Amicalement

    RépondreSupprimer
  10. Magnifique page !
    Je n'avais pas eu encore le temps de tout lire, alors, je découvre ici certaines des participations.
    Merci pour tout, à tous.
    Passe une douce soirée.

    RépondreSupprimer

Merci de vos commentaires - ils sont en attente de modération -