Communauté de l'Herbier de poésies

lundi 9 octobre 2017

Cinq jours en herbes

  Les pages autour des herbes - 87ème édition


Photo AD


Cinq jours en herbes de Jill Bill



Le premier jour :


S'il pleut mon enfant
C'est qu'un nuage baleineau
Apeuré dans l'orage
Verse des larmes de crocodile...

Il pleut, ça mouille
C'est la fête au vendeur de parapluie
Ce faiseur de baleines
Monsieur John, as du pébroque... 






Le second


Rose dans la brume
Offrande sur une tombe fraîche
À la manière d'une pleureuse
Tête basse
Verse ses larmes, une par une
Toc,  toc,  toc,  toc...
Qui vient là, dit le macchabée



Le troisième


Rosée en perles
Piégées dans la toile d'araignée
Se fait rivière au parc,
Comme dans la vitrine
D'un joaillier parisien...
Seule une femme statue
En reste de marbre !



Le quatrième


Perles de pluie
Sur le toboggan d'une herbe
Glissent comme des gamins...




Le cinquième


Sous la feuille d'automne
Rouge parapluie
Moineau transi patiente
La fin de l'averse...
La grenouille à la fête
Danse avec son dieu Tlaloc...






4 commentaires:

  1. Merci Adamante... ;-)la petite en chaperon rouge est parée contre la pluie, jill

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'ai beaucoup aimé ton regard, une moisson variée et pleine de richesses. Pour compléter la Marmotte, rivière de diamant sur une toile de rosée.

      Supprimer
  2. La pluie conjuguée à tous les modes et tous les lieux ! Du magasin de parapluie, à la vitrine du joaillier. D'un cimetière à un parc public, bien servie par l'unité de ton !
    Dans le troisième jour, j'aime son rebondissement (celui de la pluie) de mot en mot : Perle qui amène à rivière, bijoux dans la vitrine d'un joailler ; rosée sur la toile d'araignée qui fait penser à une statue qui ne serait pas époussetée tous les jours, et cette statue, de marbre comme il se doit, évoque l'impassibilité d'une femme moqueuse qui préfèrerait le jeu au ménage. Un joli jeu à cloche-pied sous la pluie !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Un commentaire que j'apprécie beaucoup. La qualité prévaut sur la quantité ;-)

      Supprimer

Merci de vos commentaires - ils sont en attente de modération -