Communauté de l'Herbier de poésies

samedi 9 septembre 2017

Oups ! Proposition 85


Pour la semaine prochaine, une petite chose de chez moi, si cela vous inspire. 
Son titre "Oups !"









Merci à toutes de vos participations sur les herbes. Ce soir un nouveau texte est arrivé, celui de Jill rajouté à la page précédente.
Je vous en souhaite bonne lecture, j'ai vraiment pris beaucoup de plaisir à vous lire.

Et n'oubliez pas, chaque jour de la semaine, un texte sur les herbes, pour début octobre. Disons entre cinq et sept textes, les herbes peuvent être bavardes ou non. J'en ai déjà écrit trois en ce qui me concerne.
Chacun aura sa page individuelle ici.  Comme sur une seule le vendredi ce serait trop, je  prévoie de publier une page par jour jusqu'à épuisement des participations. Vous pourrez donc m'adresser vos textes dès que vous les aurez écrits et je programmerai par ordre d'arrivée.
Je le sens bien comme ça, en êtes-vous d'accord ?








5 commentaires:

  1. Va pour le oups, pour le petit brin d'herbe, pas certaine... bon W-E Adamante, merci, jill

    RépondreSupprimer
  2. C'est une bonne idée... mais, en ce moment, avec notre cinquième livre, je ne peux pas.
    Mais je lis les participations dès que je peux. J'aime énormément ton herbier.

    RépondreSupprimer
  3. Marmotte, plus vieille que jamais, a le cerf volant, pardon, le cerveau-lent ces temps-ci. Mais comme ce n'est pas encore le temps d'hiberner, je m'en vais te la bouster !
    Donc, quelques textes (GROUPéS genre mini-journal),sur les herbes plus ou moins bavardes. À t'envoyer à l'adresse de l'Herbier. Textes que tu PUBLIERAS sur une seule page au nom de l'auteur(e)à partir du 1er Octobre, au fur et à mesure que tu les recevras (à l'adresse de l'HERBIER : herbierdepoesies@free.fr ).
    Alors
    1 - je regroupe ce que j'ai "fricoté" sur G+ .
    2 - Je le regroupe dans un mel à l'adresse précédente, police garamond, couleur noir, taille12. (ceci pour te rendre la vie plus facile parce que ta connexion est parfois un peu .... capricieuse ? disons ça comme ça.
    3 - Je ne mets pas MON adresse mail sous le texte, mais l'adresse de l'endroit où je souhaite qu'il soit visible aussi. Si j'oublie, tant pis pour moi.
    Là, j'ai fait une traduction de ta proposition Adamante, en langage Marmotte. Ai-je tout bien compris ?

    RépondreSupprimer
  4. Je ne sais plus bien où envoyer cette contribution, ce qui fonctionne, ce qui est gérable et ce qui ne l'est pas. On supprimera, s'il faut. Sans pitié, on supprimera.

    Oups!


    Oups est facétieuse.
    Et puis aussi coquine…
    Elle est, croyez-moi !
    Autant marrante que maline.

    Chaque jour, elle nous offre quelque nouvelle prouesse.
    Une surprise, quelqu’étonnant spectacle parfois !

    Pleine d’entrain, elle danse, ce matin. Folle sarabande, sur musique enlevée : elle est seule à l’entendre.
    Elle fait d’une main, des cercles sur sa tête, gardant, au nez, le doigt pointé de son autre menotte.
    Aussi nue que ver, elle arbore triomphante une moustache de multiples confitures,
    Elle va dans les halos de lumière, à peine troublée des regards qui se voudraient choqués ou critiques.
    Ses mimiques réveillent nos rires, pourtant chargés de rêves Et d’une nuit moite, trop courte.
    Comme nous éperdue de chaleur, vague, elle vire dans le plus magnifique tremblement :
    Ivre du plus pur plaisir! Oh ! parfaite innocence !

    Oups est facétieuse.
    Et puis coquine aussi…
    Elle est, croyez-moi !
    Autant marrante que maline.

    Haute comme trois Pets de nonne,
    Partout encore, enrobée des rondeurs de poupons!
    Notre petit soleil sera, dans un moment, reparti dans sa lune.
    Sumo, ébahi, une couche lui fera l’effet d’un coussin.
    Ses pieds lourds dans la terre sèche,
    Lèveront, en tas, les brindilles du chemin.


    Elle est marrante.
    Et puis maline…
    Petite Oups! Elle distribue à qui veut,
    Des câlins sucrés de princesse,
    Des baisers de fraise, des bisous de praline ….

    Serge De La Torre
    http://instantsdecriture.blogspot.fr/
    Poésie dédiée à Héléna, magnifique petite fille.

    A bientôt,
    Serge

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. OUPS Serge ! une splendide dédicace à Héléna ! Tes mots transpirent la tendresse, l'humour, la complicité. Génial !

      Supprimer

Merci de vos commentaires - ils sont en attente de modération -